T'AS VU ?

STREET ART : LES MURS PEUVENT AUSSI RAPPROCHER LES HOMMES

Longtemps l’espace de travail a été considéré comme le temple de la production et des rapports formels, une parenthèse imposée qu’on a hâte de quitter pour reprendre sa vraie vie, dehors, aussi loin que possible. Ce triste constat a tendance à s’estomper pour le bien-être de tous. Les propriétaires soignent l’attractivité de leurs biens et les salariés, bien qu’heureux en home office et autres tiers-lieux, tiennent au rôle fédérateur du bureau, générateur d’expériences à vivre et à partager. Tout l’enjeu sur le marché de l’immobilier tertiaire est désormais de façonner des lieux uniques, répondant à des attentes et à des besoins humains fondamentaux. À Bagneux, nous avons accompagné LBO France, propriétaire de l’immeuble Network 1, pour lier l’immeuble à ses occupants et ses occupants à la ville grâce à l’art.

Loin d’être opposés, l’univers de l’art et celui de l’entreprise cultivent un intérêt commun pour la créativité. L’art n’est pas juste là pour décorer, l’entreprise n’est pas juste là pour exploiter : ce sont deux écosystèmes qui proposent une réponse à l’incontournable quête de sens.

UN REGARD HUMAIN SUR L’ESPACE À VIVRE

L’activité des artistes comme des promoteurs ayant été ralentie par les confinements successifs, il est devenu nécessaire d’entreprendre des actions communes pour relancer la vie dans les bureaux comme dans le réseau artistique, donner une nouvelle impulsion à la ville. À Bagneux les élus se sont justement engagés depuis trois ans dans une démarche de revalorisation de la commune. L’arrivée prochaine de la ligne 4 du métro fin 2021 puis la ligne 15 du Grand Paris est la promesse d’un renouveau urbain, il s’agit donc de saisir l’occasion et de créer des liens solides entre habitants, entrepreneurs et artistes locaux.

« La crise sanitaire et la distanciation sociale remettent l’humain au cœur des préoccupations et de l’espace. Les relations sociales ayant été perturbées, nous aurons besoin de nous reconnecter, de renouer des liens, de partager des émotions et l’art a toute sa place dans cette démarche »

Caroline Atallah, en charge de la création artistique chez Regards Studio

LE PROJET ARTISTIQUE DU NETWORK 1

L’atmosphère street food des offres de restauration proposées sur place nous a naturellement conduit à la mise en avant de street artistes locaux sur les murs des espaces de convivialité de l’immeuble.

La collaboration est conçue comme une galerie évoluant au fil du temps : une fois que les œuvres sont installées, les services culturels de Bagneux se chargent de consolider et pérenniser les partenariats.

Eaj2323, peintre & street artist a réalisé son œuvre murale portée par l’association “L’écluse 4 chemins”

Daniela Quilici, céramiste et sculptrice a accompli son extension murale scupltée

Kader Benamer, photographe, vidéaste, auteur et poète a encadré ses rimes aux quatre coins de l’espace.

Nul doute que de nouvelles initiatives artistiques de ce genre se multiplieront à l’avenir dans les espaces professionnels, intérieurs et extérieurs, amenant la culture dans tous les environnements où elle peut jouer pleinement son rôle de pont entre les hommes.


A propos de LBO France

Présent depuis plus de 30 ans en France et en Italie sur le segment non coté, acteur majeur du capital investissement avec 6,3 milliards d’euros de capitaux levés, LBO France est une société indépendante depuis sa création. Sa stratégie s’articule autour de 5 axes d’investissement portés par des équipes dédiées :

  • Le capital investissement Mid Cap au travers des fonds White Knight et Small Cap au travers des fonds Small Caps Opportunities;
  • Le venture au travers des fonds Digital Health;
  • L’immobilier et la Proptech au travers des fonds White Stone, Lapillus et NewStone;
  • La dette;
  • L’investissement coté à travers le fonds France Développement.

Historiquement orientée sur la clientèle institutionnelle et de Family Office, LBO France a lancé pour les particuliers le fonds multi-stratégie White Caps Sélection. LBO France est détenue à 100% par son management et compte près de 60 professionnels.

VOUS AIMEREZ PEUT-ÊTRE

Leave a reply